La journée de l’ennui

Dans notre société du mouvement et de la performance, où la stimulation est omniprésente, nous avons tendance à sur-occuper les enfants. Leur planning est parfois aussi chargé que celui de leurs parents…

Nous avons donc créé “la journée de l’ennui”! Un titre un brin provocateur pour un projet au but pédagogique défini: l’ennui peut être une expérience formatrice pour l’enfant, car il ne signifie pas ne rien faire. En effet, mardi et mercredi, l’inactivité a poussé les Trotteurs et les Grands à prendre des initiatives, à développer leur persévérance et leur créativité afin de trouver des occupations de façon autonome ou en groupe. Et tout ça alors que leur salle avait été vidée de leurs jouets!